Depuis l’été dernier, les « actualités brûlantes » (les incendies en Sibérie, Amazonie, Australie aujourd’hui, et toutes les autres manifestations du feu) me rappellent ces propos que me tenait il y a 5 ans la Princesse Constance de Polignac (RIP)…
« Aujourd’hui, nous sommes en train de mourir d’inflammation, dans tous les domaines : on parle beaucoup du réchauffement climatique, mais il y a aussi un réchauffement organique. Notre température corporelle augmente. Toutes nos maladies dites de civilisations sont des maladies inflammatoires. L’explication qu’en donnent les scientifiques est implacable : nous ne marchons plus, nous sommes pollués, nous mangeons des aliments trop riches et raffinés, nous vivons à l’intérieur, nous portons des vêtements serrés, etc. Cela va de pair, dans notre civilisation, avec la domination du mental, de l’intellect. Nous sommes au cœur du mythe prométhéen. Le feu, c’est fantastique mais dangereux, et notre civilisation n’en a pas conscience. Elle n’a pas le respect du feu, ne connaît pas sa raison d’être. Les peuples premiers ont cette connaissance. »
« Dans la vision des médecines traditionnelles, le monde extérieur est un miroir de nous-mêmes et nous-mêmes sommes le miroir du monde extérieur. Si quelque chose ne va pas en nous, forcément, il y aura une répercussion à l’extérieur de nous et réciproquement ».
Dans la vision de notre médecine moderne on considère la santé comme un « problème » physique, d’organe, éventuellement psychique alors que dans les médecines traditionnelles, c’est beaucoup plus large. Nous considérons que notre état de santé est le résultat de notre relation au monde. Cultiver notre relation au monde permet d’entretenir notre santé. Les techniques des médecines traditionnelles se sont organisées autour de cette idée. Faire une diète permet d’aller explorer ce paradigme, de corriger les éventuels déséquilibres, d’en comprendre le sens et d’intégrer de nouveaux modes de fonctionnement.
Interview de Frédérika :
https://www.facebook.com/lesliensquiliberent/videos/210142716689450/UzpfSTEwMDAwMTg3MDIwMDYwODozNTU1NzEwMDY3ODM0NjMy/

ut et, accumsan sit vulputate, Lorem