La Naturopathie : Médecine Traditionnelle Occidentale (MTO)

La Naturopathie est notre Médecine Traditionnelle Occidentale (MTO) au même titre que la Médecine Chinoise pour les orientaux ou la Médecine Ayurvédique pour les indous.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) classe la Naturopathie comme troisième Médecine Traditionnelle au monde derrière les médecines chinoises et ayurvédiques. C’est sur ces bases que le Bureau International du Travail l’a officiellement enregistrée en 1968 et que de son côté, l’UNESCO la considère comme une médecine traditionnelle également.

Lorsque l’on parle de Médecines Traditionnelles, on parle de la somme des connaissances, compétences et pratiques qui reposent sur les théories, croyances et expériences propres à une culture et qui sont utilisées pour maintenir les êtres humains en bonne santé ainsi que pour prévenir, diagnostiquer, traiter et guérir des maladies physiques et mentales de manière naturelle.

Aujourd’hui l’O.M.S. définit la santé pour l’individu comme un « état complet de bien-être  physique, mental et social », et toujours selon l’OMS, « la naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ».

En tant que Médecine Traditionnelle, la Naturopathie va bien au-delà de cette définition et d’un simple contexte physique et psychique. Elle considère l’Être dans sa globalité et tient compte des plans physique, énergétique, émotionnel, mental et spirituel ; on parlera de médecine holistique.  Dans toutes MT ces plans sont considérés comme indissociables et en interaction les uns avec les autres. D’où l’importance du diagnostic pour pouvoir discerner l’origine de la problématique.

Toutes les Médecines Traditionnelles ont les mêmes fondements, ce qui va les différencier c’est leur origine, le milieu dans lequel elles interagissent et le biotope qui les régies.

Un peu d’histoire :

De même que toute Médecine Traditionnelle trouve ses racines à travers une expérimentation qui a fait ses preuves (une tradition) et qui se perpétue au fil du temps (une filiation).

La Médecine Traditionnelle naturopathique puise ses racines dans l’antiquité. De Pythagore (580 av. J.-C. ; 495 av. J.-C.) à Hippocrate de Cos (460 av. J.-C ; 377 av. J.-C), de Platon (428 / 427 av. J.-C. ; 348 / 347 av. J.-C.) aux enseignements des Esséniens, de Sainte-Hildegarde de Bingen (1098-1179) en passant par les grands hygiénistes américains une connaissance et une transmission sous toutes ses formes se dessinent à travers le temps et l’espace ; on appelle se mouvement « La Grande Tradition ».

La Naturopathie arrivera en France début du 20ème siècle et se développera grâce à Pierre-Valentin Marchesseau (1911 – 1994) dont est issu l’enseignement de la Naturopathie moderne d’aujourd’hui. Ce dernier n’aura de cesse de faire connaitre la Naturopathie en France et synthétisera les plus grands courants hygiénistes américains.

Définition de la Naturopathie :

LA NATUROPATHIE est donc la science fondamentale englobant l’étude, la connaissance, l’enseignement et l’application des Lois de la vie afin de maintenir, retrouver et optimiser la santé par des moyens naturels. (FENAHMAN, Fédération Française de Naturopathie, Charte, art. 1 – 1985).

Les pratiques naturopathiques sont issues de la tradition occidentale et sont régies par leur milieu naturel dont elles sont issues (biotope).

La naturopathie est avant tout une approche globale de l’être humain et de sa santé. Elle considère la personne comme un être unique au sein de son environnement et dans toutes ses dimensions.

Pour la naturopathie, la santé se définit alors comme un équilibre à rechercher et à maintenir entre toutes ces dimensions. Elle s’attache ainsi, dans un cadre préventif et d’éducation à la santé, à préserver cet équilibre grâce à une hygiène de vie adaptée à chacun. Elle agit dans un cadre de prévention primaire et secondaire. Elle est complémentaire à la médecine conventionnelle allopathique.

Lorsqu’un dysfonctionnement apparaît, la naturopathie s’oriente vers la recherche des causes qui peuvent provenir de différentes origines. Par des conseils adaptés et naturels, principalement en hygiène de vie, en alimentation et en gestion du stress et des émotions, la naturopathie s’attache à agir sur ces causes tout en soutenant l’énergie vitale de la personne, énergie que l’organisme mobilise pour s’adapter aux différentes situations et se réparer.

« Le thérapeute ne guérit pas, il « prend soin »,
c’est le vivant qui soigne et qui guérit.
Le thérapeute n’est là que pour mettre le patient
dans les meilleures conditions possibles
pour que le Vivant agisse et que la guérison advienne. »

Jean-Yves Leloup.

Le Naturopathe :

Le Naturopathe, c’est l’accompagnateur sur le chemin de la santé : « Le mot thérapeutès en grec, signifie d’abord soigner, prendre soin. Le Thérapeute ne guérit pas, il soigne. C’est la nature qui guérit, c’est la Vie qui guérit. Le rôle du Thérapeute est de créer, ou de permettre les meilleures conditions pour que la guérison puisse advenir.

L’art de l’accompagnement thérapeutique est de créer les conditions propices pour déterminer et laisser surgir l’action juste au bon moment pour le patient. Je prends souvent l’exemple suivant:  « si vous êtes sur la cinquième marche, il ne s’agit pas de monter sur la septième ou huitième marche mais bien sur la sixième et pour cela il faut la bonne action au bon moment, sinon, le vie se chargera de vous faire redescendre et de recommencer ».

Les diètes naturopathiques sont l’une des techniques les plus puissantes des MT permettant de créer les meilleures conditions pour que la guérison advienne.

Et finalement, est-ce que l’essence même d’une Médecine Traditionnelle n’est pas de nous permettre cette compréhension intime des mécanismes du vivant permettant d’éclairer ces trois questions fondamentales, d’où venons-nous, qui sommes-nous, où allons-nous ?